Solstice du 21 juin 2017

Bonjour les amis,

cette année soulignerez vous le solstice d’été du 21 juin 2017 ?

Il est fort probable que vous souligniez la fête de la St-Jean-Baptiste mais saviez vous que la fête du 24 juin était en fait la fête religieuse venant remplacer la fête du solstice qui  était considérée comme païenne et hérétique par le clergé ?

En fait, le 21 juin est une date importante dans le calendrier annuel de beaucoup de

cultures. Il s’agit en fait de la journée la plus longue de l’année. Astronomiquement, selon la Fédération des Astronomes Amateurs du Québec, la date exacte du solstice est :

2017-06-20 23:24:00 SOLSTICE D’ÉTÉ

C’est donc à ce moment que débute la journée du solstice d’été. Pourquoi pas minuit ? Je vous réfère aux heures sidérales et à l’astronomie dont une recherche sur google vous en apprendra beaucoup.

Concernant la journée du solstice, il est intéressant de lire ce qu’en dit Wikipédia :

Pour la petite histoire Les solstices d’hiver et d’été sont la source de nombreuses célébrations, fêtes païennes ou fêtes religieuses dans différentes cultures au cours de l’histoire.

Dans l’Égypte antique, le solstice d’été correspond à peu près au gonflement des eaux du Nil et marque le début de la nouvelle année.

Plusieurs tribus amérindiennes célèbrent le solstice d’été par la danse du soleil.

Le christianisme célèbre différentes fêtes liées aux solstices, apparentées à la fête de la Saint-Jean, le 24 juin, à Noël, le 25 décembre ainsi que l’Annonciation le 25 mars.

Chez les Basques, le nom de Noël vient de celui du solstice (Olentzero, Onentzaro) et fait directement allusion à la période à partir de laquelle les jours vont rallonger.

À Stonehenge, des milliers de personnes se réunissent pour célébrer le passage à l’été.

Dans le calendrier hindou, les deux solstices sidéraux sont nommés Uttarayana et Dakshinayana. Le premier se produit vers le 14 janvier, le deuxième vers le 14 juin. Ils marquent le mouvement du soleil le long d’un zodiaque fixe par rapport aux étoiles (c’est-à-dire que les phénomènes de précession sont ignorés) et son entrée dans Mesha (un signe zodiacal qui correspondait au Bélier vers 285) et dans Tula (qui correspondait à la Balance à la même époque). Les solstices indiens sont traditionnellement calculés en se basant sur le tropique du Capricorne, d’où la différence significative entre les dates indiennes et réelles.

En Inde et en Asie du Sud-Est, le solstice d’hiver est à l’origine de nombreuses festivités locales tel que Makar Sankranti (Plus connue sous les variantes régionales d’Uttarayan au Gujarat, Pongal au Tamil Nadu, Maghi en Haryana, Magha Saaji en Himachal Pradesh, Lohri au Penjab, Makara Sankramana au Karnataka, Bhogali Bihu en Assam, Ghughuti en Uttarakhand, Makara Chaula en Orissa, Maghe Sankranti au Népal et Shishur Saenkraat au Cachemire), Songkran (Nouvel an Thaï) et Thingyan (Nouvel an Birman).

Les croyances celtiques appellent aussi le solstice « litha », qui réfère au jour où les mages récoltent des herbes dites magiques, accompagné d’un hommage à la nature.

Dans le néopaganisme, les célébrations des solstices correspondent à des fêtes religieuses importantes dans les mouvements druidiques, sataniste moderne et wiccans.

Le solstice d’hiver est associé à un jour férié dans plusieurs cultures telles les Saturnales romaines, Kwanzaa pour certains afro-américains, Sol invictus, Inti Raymi dans l’empire Inca, We Tripantü (renaissance du soleil) chez les mapuches, etc.

Au Québec cette fête est une très forte représentation de notre identité nationale, celle de tous les Québécois.  Mais à la lumière du solstice, n’est-elle pas aussi une date importante du calendrier reconnue par une grande partie des peuples de l’humanité ?

Je vous invite ici à accompagner ces réjouissances collectives (du 24 juin) d’un moment plus personnel, plus intérieur, afin d’y ajouter le sens et la profondeur que vous souhaitez, en toute simplicité.

Donc si le cœur vous en dit, réservez vous un petit moment pour souligner l’évènement et à la signification que vous souhaitez y donner. Par exemple : gratitude pour tel chose, soulagement pour telle autre, libération d’une situation, fierté d’avoir accompli quelque chose, passage difficile qui force la transmutation intérieure. Donnez y votre propre couleur.

Comme toujours l’essentiel se trouve dans l’intention et dans l’état d’esprit dans lequel nous posons les actions, les gestes posés venant confirmer et ancrer l’intention dans la matière.

Voici donc quelques idées qui pourront, si elles résonnent en vous, vous permettre de préparer un moment spécial de célébration pour ce solstice:

Prendre un bain aux sels avant de débuter (ou une douche si c’est plus simple)

Allumer un encens, un lampion ou une chandelle.

Prendre un moment pour méditer  et écrire sur l’évènement et à la signification que vous souhaitez y donner. Prenez le temps dont vous avez besoin pour vous intérioriser et exprimer tout le sens de la cérémonie que vous êtes en train de faire.

Si vous le pouvez et en avez envie,  sortir dehors, remercier les éléments et leur offrir vos écrits en les brulant.

Faire une offrande peut aussi faire partie de la cérémonie. Mélanger un peu de miel dans du lait par exemple, que vous verserez sur votre terrain ou même dans un bac à fleurs, déposer quelques petits fruits au pied d’un arbre, un lampion ou un encens allumé dehors, etc.

Le temps étant maintenant à la fête vous pouvez ensuite jouer du tambour, danser au son de la musique, parcourir votre jardin en remerciant vos plantes et arbres, le ciel, le soleil, faire un feu, écouter de la musique, etc. Bref, tout ce dont vous avez envie pour fêter et célébrer ce moment unique dans l’année.

Petite note sur les offrandes : Certains ont pour croyance que seul l’intention intérieure compte et qu’il n’est pas nécessaire de poser des actions concrètes pour souligner le tout. Pour ma part, j’ai constaté que le geste d’offrir dépassait le remerciement et la gratitude, c’est aussi un acte conscient d’humilité envers des forces beaucoup plus grandes que nous dont l’organisation nous permettent de vivre.

La fête collective du 24 juin qui s’ensuivra prendra un nouveau sens parce que vous y aurez aussi donné une signification personnelle, vous vous serez intériorisé pour marquer une étape, un jalon important de votre année, une nouvelle couleur.

Je vous invite donc à participer ensemble, chacun à notre façon, à cette fête.

Bon solstice d’été et bonne St-Jean 2017 à nous tous 🙂

2 réflexions au sujet de « Solstice du 21 juin 2017 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s